Après chaque journée, le Professional Refereeing Department éclaircit un certain nombres de phases du week-end. Découvrez-les ici.

KV Oostende - Royal Excel Mouscron (66') : intervention du VAR pour une décision de l'arbitre assistant concernant un hors-jeu

L'arbitre a reçu l'information du VAR que l'attaquant ne se trouvait pas en position de hors-jeu lors du but de Mouscron (via la ligne de hors-jeu du VAR).

L'arbitre a suivi l'information du VAR et a accordé le but aux Mouscronnois.

Intervention correcte du VAR.

KV Kortrijk - KV RS Waasland-SK Beveren (36') : faute de main

Un défenseur courtraisien joue volontairement le ballon avec le pied dans la surface de réparation. Après ce contact, la balle touche le bras du défenseur. L'arbitre laisse le jeu se poursuivre parce que le défenseur joue le ballon directement sur son propre bras.

Il est impossible d'éviter le contact avec le ballon. Il n'y a pas non plus de mouvement du bras pour jouer le ballon.

Évaluation correcte de l'arbitre.

R. Standard de Liège - KV Mechelen 1-2 (90'+1) : intervention du VAR pour une faute de main d'un joueur en phase d'attaque

Après une intervention du VAR, le but du Standard est refusé par une faute de main de l'attaquant qui marque le but.

Le joueur Selim Amallah (Standard) reçoit un carton jaune pour comportement antisportif.

Intervention correcte du VAR.

Match (temporairement) arrêté par l'arbitre lors de Royal Excelsior Virton - Oud-Heverlee Leuven & R. Antwerp FC - Club Brugge KV

Ce week-end, deux matches ont été interrompus et temporairement arrêtés à cause d'objets lancés sur des officiels de matches.

La procédure pour quitter le terrain (avec les joueurs) est une application correcte des règles du jeu.

La prochaine et dernière étape de cette procédure est l'arrêt définitif du jeu.

Le Professional Refereeing Department demande à chaque supporter de football de traiter les officiels et les joueurs avec respect.