Le KRC Genk a renoué avec le succès grâce à son court succès sur le Cercle de Bruges 1-2. Hannes Wolf signe du même coup sa première victoire à la tête du club limbourgeois.

Après un long round d'observation, la première menace est venue des visiteurs. Berge concluait cependant dans les mains de Hubert. Le Cercle a ensuite peu à peu pris l'initiative, obligeant le jeune portier genkois Vandevoordt à détourner de son cadre un envoi dévié.

 Le but d'ouverture tombait un peu contre le cours du jeu dix minutes avant la pause. Ito filait vers le but du Cercle et trompait Hubert d'une frappe légèrement déviée par Donsah: 0-1 score au repos.

Contraint de réagir, le Cercle de Bruges mettait le turbo à l'heure de jeu. Vandevoordt sauvait les meubles à deux reprises, mais il ne pouvait rien sur un envoi à ras de terre signé Somers lui aussi dévié par Dewaest sur le but égalisateur.


Le Cercle n'a pas profité longtemps de son égalisation, puisque quelques minutes plus tard, Berge remettait Genk dans le sens de la marche sur un mauvais renvoi de la défense du Cercle. Le Cercle était même contraint de disputer les 6 minutes de temps additionnel à 10 suite à la blessure de Hubert, et avec Donsah entre les perches. Le premier succès de Hannes Wolf à la tête de Genk est loin de faire les affaires des Verts qui s'enfoncent quant à eux dans la zone rouge.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le 1-2 signé Berge est tombé au plus fort de la pression du Cercle de Bruges qui venait d'égaliser quelques minutes plus tôt. 
l'HOMME
du match
Berge. Le troisième but de la saison du Norvégien permet à Genk d'arrêter l'hémorragie. 
notre AVIS
sur le match
Genk s'en sort plutôt bien au Jan Breydel sur la pelouse de la lanterne rouge, guère épargnée par les blessures lors de ce duel. Les Verts auraient sans doute mérité le point du partage.