La collaboration entre le Cercle de Bruges, la lanterne rouge de la Jupiler Pro League de football (D1A) et son entraîneur-assistant Rudy Cossey (58 ans) a pris fin "de commun accord" samedi au soir de la défaite, 1-2, contre le Racing Genk, champion de Belgique.

L'ancien défenseur du RWDM, du Club Bruges et de Lokeren, était en désaccord avec la manière de travailler de l'Allemand Bernd Storck.

Cossey, assistant du Français Fabien Mercadal en début de saison, puis de Storck, quitte ainsi à son tour le club satellite de l'AS Monaco, après le directeur sportif François Vitali, et l'assistant José Jeunechamps.

"Le Cercle de Bruges et Rudi Cossey sont arrivés à la conclusion que leur avenir ne devait plus être commun", précise le communiqué du club. "Le Cercle tient à lui exprimer ses remerciements pour le travail et les efforts fournis."

Cossey avait auparavant fonctionné comme T2 au Club Bruges, à Genk, à La Gantoise, à Lokeren et à l'AEC Mons, où il a également été T1, ainsi qu'à Oud Herverlee-Louvain, en deuxième division.

Le Cercle de Bruges a 8 points après 18 journées, 3 de moins que Waasland-Beveren, quinzième.