En ouverture de la 24ème journée de Jupiler Pro League, le Standard a passé une mauvaise soirée à Courtrai. Vainqueurs 3-1 des Rouches, les 'Kerels' sont plus que jamais en confiance avant leur demi-finale en Coupe de Belgique.

Dans l'optique de la demi-finale de la Coupe de jeudi contre l'Antwerp, Yves Vanderhaeghe a laissé Ilombe Mboyo, Imoh Ezekiel et Eric Ocansey au repos leur préférant Moffi, Lamy Azouni et Jovan Stojanovic. Arrivé au Standard lors du mercato, Shamir a pris la place de Samuel Bastien, blessé. Michel Preud'homme a opté pour le trio d'attaque Aleksandar Boljevic-Felipe Avenatti-Maxime Lestienne, laissant Mehdi Carcela sur le banc.

Le Standard éprouve souvent du mal à s'imposer au Stade des Eperons d'or et cela s'est confirmé malgré un déboulé sur le flanc gauche de Lestienne et un tir sans danger de Shamir. Les 'Kerels' ont mis le pied sur le ballon et après une intervention décidée de Zinho Vanheusden devant Christophe Lepoint, Arnaud Bodart a annihilé des tentatives de Hervé Kagé et Julien de Sart. Le gardien 'rouche' a encore sauvé son équipe en sortant la jambe tendue devant De Sart, bien lancé par Moffi. Les visités ont eu un sursaut par Shamir dont le tir a été renvoyé des poings par Adam Jakubec et sur le rebond, la volée de Selim Amallah a été déviée par Tuta.

A la reprise, Shamir et Amallah semblaient avoir réveillé le Standard quand sur un dribble manqué de Kagé, le ballon est arrivé à De Sart, qui a ouvert la marque d'un tir de l'extérieur du rectangle. Courtrai vivait des minutes folles avec Shamir, qui déviait dans son but un envoi de De Sart et un tir sur la latte du réserviste Faiz Selemani.

Preud'homme a effectué un double changement avec Obbi Oulare et Carcela à la place d'Avenatti et Boljevic. Un bon choix puisque Carcela a relancé les Rouches. Mais Courtrai a directement repris deux longueurs d'avance grâce à Moffi. Par la suite, les Rouches ont provoqué plusieurs mêlées devant le but courtraisien mais n'ont pu éviter leur première défaite de 2020.

Au classement général, Courtrai (26 points) se hisse à la 12e place. Le Standard reste 4e (41 points).

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le penalty non-sifflé pour le Standard en première période, s'il avait été accordé, cela aurait pu changer toute la physionomie du match.
l'HOMME
du match
Moffi. Il s'est accordé les faveurs et l'affection du public. Fort, technique, et très efficace.
notre AVIS
sur le match
La première période fût plutôt calme, le Standard possédait le cuir tandis que Courtrai mettait le nez à la fenêtre. Mais en seconde période, Courtrai a fait débloquer le marquoir en profitant d'une arrière-garde liégeoise particulièrement fébrile.