Le Racing Genk a pris le meilleur sur Charleroi 1-0 grâce à un superbe but de Hrosovsky (39.). Genk reste 6e au classement, Charleroi 5e. Les Zèbres ont concédé leur première défaite après 13 rencontres.

Genk a pris le meilleur départ et n'a patienté que l'espace de 18 secondes avant de faire trembler les filets via Ito. Le but a cependant été invalidé pour une position de hors-jeu de Maehle.  Au quart d'heure, l'équipe locale bénéficiait d'une occasion en or d'ouvrir le score. A la suite d'une main de Willems dans la surface, monsieur Laforge désignait justement le point de pénalty. Mais Uronen goûtait à la main ferme de Penneteau. Le gardien carolo se détendait une seconde fois sur le rebond de Ito. 

Genk dominait, mais sans faire montre d'une grande créativité. Toutefois, à cinq minutes du terme, les Limbourgeois prenaient en défaut la défense des Zèbres.  Ito servi sur la droite alertait Hrosovsky dont la talonnade surprenait Penneteau. Charleroi réagissait aussitôt, mais Fall, servi par Bruno dans la surface, manquait sa reprise (41e): 1-0 à la pause.

Le niveau de la rencontre baissait en seconde mi-temps. Genk, via Onuachu, puis Charleroi via Rezai, tentaient leur chance. Sans succès. . A vingt minutes du terme, la Luminus Arena retenait son souffle sur un essai de Rezaei, à la suite d'un centre de Nurio, qui passait juste à côté du but de Didillon. Le score, toutefois, ne changeait plus.

La série de Charleroi s'arrête à 13 rencontres sans défaite. Depuis leur dernier revers contre Anderlecht, le 4 octobre, les 'Zèbres' avaient aligné huit succès et cinq partages. Charleroi (41 points) partage toujours la quatrième place avec le Standard, tout en comptant une rencontre de moins. Genk, 37 points, compte provisoirement trois points d'avance sur Malines, septième, qui reçoit La Gantoise en soirée (20h30).

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le service de Ito et le coup de patte de Hrosovsky à cinq minutes de la pause.
l'HOMME
du match
Ito et Maehle ont semé la pagaille sur le flanc droit. Le Japonais est par ailleurs à créditer d'un assist.
notre AVIS
sur le match
Genk a dominé, mais n'a jamais été véritablement à l'abri. Au final, les Limbourgeois empochent logiquement la totalité de l'enjeu.