Les pieds des coureurs et des marcheurs sont soumis à rude épreuve. Nous n'y pensons pas toujours : en marchant, nous soumettons nos pieds, nos chevilles et nos genoux à deux ou trois fois notre poids à chaque pas.

Pourtant, nous n'accordons pas toujours à nos pieds l'attention qu'ils méritent... Il est temps d'y mettre un terme ! Voici pourquoi nous donnons un aperçu des affections typiques des pieds et des moyens pour y remédier, à la maison !

Ampoules

Les ampoules sont causées par une trop grande friction et pression sur la peau. Cela provoque la formation d'une petite ampoule remplie d'humidité. Souvent, des chaussures ou des chaussettes trop grandes ou trop petites en sont la cause. Acheter ses chaussures de course et autres équipements dans un magasin de sport spécialisé, où vous pouvez compter sur de bons conseils, peut vous aider à vous débarrasser de ce problème. Si toutefois vous souffrez encore d'une ampoule, procédez comme suit :
* Vous pouvez laisser sécher l'ampoule jusqu'à ce qu'elle disparaisse.
* Si cela vous dérange trop, vous pouvez apposer un sparadrap (par ex. Compeed). Un sparadrap peut également être utilisé à titre préventif, par exemple lors d'une course à pied.
* Vous pouvez également percer l'ampoule. Prévoyez une aiguille stérile (par exemple en la chauffant brièvement dans une flamme ou en l'immergeant dans de l'eau bouillante). Après la perforation, nettoyez soigneusement l'ampoule et la zone immédiate pour éviter toute infection. Ensuite, débarrassez l'humidité hors de l'ampoule avec un coton-tige et terminer l'opération en posant un pansement sur l'ampoule.
* Le frottement peut être réduit en poudrant vos pieds avec du talc dans les zones sensibles. * Veillez également à ce que vos pieds soient secs avant de mettre vos chaussures de course.

Durillon

Les durillons chez les coureurs se forment généralement sur le talon, sous la plante du pied et sur le côté du gros orteil. Des ampoules peuvent également se former à ces endroits en raison des frottements. Voici comment s'attaquer aux durillons :
* Il est préférable d'enlever les durillons lorsque les pieds sont secs. Vous pouvez utiliser une pierre ponce ou une lime.
* Attention : n'enlevez pas tous vos durillons avec trop d'enthousiasme car il a une fonction protectrice !
* Ensuite, vous pouvez vous enduire les pieds de crème hydratante pour les pieds, ce qui ne peut pas faire de mal !

Ongles bleus

Les ongles bleus sont généralement dus à des chaussures de course trop petites ou à des ongles d'orteil trop longs. Parce que vous continuez à "cogner" vos orteils contre le bout de votre chaussure, un petit hématome se développe sous l'ongle, qui devient alors bleu. Comment traiter les ongles bleus ?
* En principe, un traitement spécial n'est pas nécessaire. L'ongle bleu tombe tout seul au bout d'un certain temps (souvent quelques mois). À ce moment, un nouvel orteil s'est déjà formé sous l'ancien. Le message est clair, faites preuve de patience !
* Les femmes peuvent "masquer" leurs ongles bleus en les laquant avec du vernis à ongles bleu ou noir. Bien entendu, rien n'empêche les hommes de procéder de la sorte...
* Si votre ongle d'orteil bleu vous gêne toujours, le médecin peut y percer un trou pour réduire la pression, et donc la douleur.
* Conseil préventif : coupez régulièrement vos ongles d'orteils, idéalement une fois par semaine. Ils poussent plus vite que vous ne le pensez !

Mycose du pied

La mycose du pied provoque une démangeaison et une douleur entre les orteils et/ou sur la plante du pied. C'est contagieux. Dès lors, si vous vous entraînez parfois dans un centre de fitness et que vous vous douchez ensuite, portez toujours des tongs dans les lieux publics humides. * Vous pouvez traiter cela avec une crème anti-fongique pour les pieds.
* Veillez à ce que vos pieds soient secs, par exemple en les séchant bien après une promenade ou une douche. L'humidité est un terreau fertile pour les champignons et les bactéries !
* Utilisez des chaussettes propres à chaque fois que vous marchez.
* Pour transpirer moins, vous pouvez porter des chaussettes en coton ou en laine.