Courir à un rythme modéré présente de nombreux avantages physiques et mentaux. Tour d'horizon.

Lorsque vous pratiquez le jogging, vous courez à un rythme régulier (environ 60 % de votre fréquence cardiaque maximale), tout en étant capable de parler. Bien que le "jogging" ait parfois moins bonne réputation que la "course", cette forme de mouvement aérobique présente également de nombreux avantages. Pas convaincu ? Nous avons dressé la liste de certains des avantages - scientifiquement prouvés - du jogging.

1. Le jogging aide à maintenir son poids

Toutes les formes de cardio - quel que soit le rythme - sont bonnes pour perdre les (premiers) kilos superflus. Pendant le jogging, vous faites travailler beaucoup de muscles simultanément. Ainsi, vous pouvez puiser dans votre réserve d'énergie et brûler des kilocalories supplémentaires.

2. Le jogging renforce le système immunitaire

La course à pied à intensité modérée, comme le jogging, renforce la réponse de l'organisme aux maladies. Des efforts plus longs et plus intensifs sont plus susceptibles d'affaiblir le système immunitaire.

3. Le jogging améliore votre humeur

Même si une seule séance de course vous semble plus lourde que d'habitude et que vous avez l'impression de ne presque pas progresser : même avec une heure d'exercice modérément intensif (marche rapide ou jogging), vous pouvez réduire le risque de dépression. Une étude a même montré que seulement 30 minutes de jogging pouvaient réduire les sentiments dépressifs.

4. Le jogging vous rend plus intelligent

Le cerveau des coureurs est plus actif que celui des personnes qui ne font pas d'exercice. Cela permettrait d'améliorer la mémoire de travail, la capacité à effectuer des tâches multiples et le traitement des informations sensorielles grâce à vos séances de jogging.

5. Le jogging vous aide à mieux dormir

Un exercice physique suffisant contribue à une bonne nuit de sommeil. Mais il y a plus: une étude a montré que les personnes qui dormaient moins de 6h30' par nuit ajoutaient en moyenne 75 minutes de sommeil après un exercice d'intensité modérée. Une autre étude a révélé que trois séances de course de 30 minutes par semaine améliorent la qualité du sommeil et réduisent la fatigue tout au long de la journée. 

6. Le jogging prolonge la durée de vie

2 à 3 séances de jogging par semaine - soit un total de 60 à 145 minutes - prolongeraient votre durée de vie. Selon une recherche publiée dans le Journal of the American College of Cardiology, le jogging réduit même le risque de décès de 30 %, quelle que soit la cause, et de 45 % en cas d'attaque cardiaque.

Un entraînement à un rythme légèrement plus lent que celui auquel vous êtes habitué ne doit pas nécessairement être préjudiciable. Au contraire. Terminer vos séances de course de temps en temps à une intensité moindre vous apportera même de nombreux avantages.