J'yrai courir avant d'aller travailler demain. Avouez-le. Combien de fois cette pensée vous a-t-elle traversé l'esprit ? Mais combien de fois avez-vous joint le geste à, la parole ? Grâce à ces 7 conseils, ce nombre risque d'augmenter.

1. Gagnez du temps

La "meilleure" raison pour ne pas courir le matin est le manque de temps. Il faut donc gagner du temps. Il est préférable de le faire progressivement. Réglez votre réveil tous les deux jours un quart d'heure plus tôt que la dernière fois (et endormez-vous également 15 minutes plus tôt). CQFD. Dans 8 jours, vous aurez gagné 1 heure.

2. Préparez vos affaires

Encore un obstacle à anticiper! Le soir, choisissez vos vêtements de course pour le lendemain matin. Rangez le tout  soigneusement pour que vous n'ayez qu'à sortir du lit, pour ainsi dire, et vous glisser dans vos vêtements. Cela vous fera gagner beaucoup de temps.

3. Ne vous laissez pas distraire

Laissez donc ce smartphone hors de portée lorsque vous êtes au lit. Il ne fait que distraire votre cerveau et vous empêche de dormir.

4. Buvez de l'eau

Boire de l'eau vous réveille et hydrate votre corps, ce qui est nécessaire pour la course. En outre, si la nuit porte conseil, elle vous empêche de boire pendant plusieurs heures d'affilée en restant allongé dans votre lit. Un peu d'eau au réveil ne peut pas faire de tort..

5. Récompensez-vous

Assurez-vous une petite récompense après votre course du matin. Un bon petit déjeuner, par exemple. Vous l'avez bien mérité ! De plus, vous avez besoin de nourriture (et de boisson) pour reconstituer vos réserves et permettre à vos muscles de se rétablir.

6. N'abandonnez pas

On ne devient pas un coureur du matin en deux temps, trois mouvements. Serrez-vous les dents : au bout d'un mois environ, vous devriez plus ou moins vous y habituer. Avant même de vous en rendre compte, vous êtes devenu complètement accro à vos sorties matinales!

7. Ne brûlez pas les étapes

N'hésitez pas à y aller en douceur les premières minutes. Votre corps doit encore se réchauffer après être sorti de ce lit douillet?