L'Espagnol Kilian Jornet, spécialiste des courses d'endurance, a tenté d'améliorer le record de distance sur piste en 24h le week-end dernier en Norvège. Sa tentative s'est malheureusement achevée à l'hôpital.

Boucler le plus grand nombre de tour sur une piste d'athlétisme en 24 heures. Tel était le défi que s'était lancé Jornet et quelques autres adeptes d'ultra trail vendredi. Pour battre le record du monde, ils auraient dû faire mieux que les 303,56 km parcourus par le Grec Yianis Kouros en 1997.

La tentative de record s'est déroulée à Måndalen, en Norvège. Jornet, qui vit en Norvège et est l'un des meilleurs coureurs d'endurance du monde, débutait en grand favori. Après moins de 11 heures de course, l'Espagnol de 33 ans a cependant dû s'arrêter, se sentant mal. Interrompant sa tentative de record après 134 km.

"J'ai tout à coup ressenti une vive douleur dans ma poitrine. Par prudence, ils m'ont gardé en observation une nuit à l'hôpital. Parfois, les courses ne se déroulent pas comme prévu? Mais ce n'est pas une excuse pour ne pas réessayer", a posté Jornet sur Twitter.

La victoire à Måndalen - où il faisait si froid que les organisateurs devaient en permanence épandre du sel sur la piste pour éviter la formation d'une couche de glace - est finalement revenue à Harald Bjerke. Le Norvégien a bouclé 232,20 km en 24h. Soit environ 70 km de moins que le record du monde.